Messages du Commandant

Éditorial de Monsieur Raphaël Cavin, Commandant de police

 

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal, c’est le courage de continuer qui compte »

Winston Churchill

 

L’année écoulée a été significativement marquée par la gestion de crise mondiale COVID-19 et le déclenchement du plan ORCA (organisation en cas de catastrophes). Comme l’ensemble des services de l’État et des communes, la Police Lavaux a été très fortement mise à contribution afin de mettre en œuvre et contrôler les mesures sanitaires. Nous avons connu nombre de cas de contaminations à l’interne, induisant ainsi d’importantes carences en matière de ressources. Malgré cela, nous avons pu faire face à l’entier de nos obligations régaliennes, répondre à toutes les demandes de la population et des autorités politiques. Bien que nous ayons ponctuellement subi, nous n’avons jamais failli.

Cette crise sans précédent aura induit la mise en place d’une collaboration renforcée (projet CoRe) avec la Gendarmerie vaudoise et la Police Est Lausannois (PEL). Nous nous sommes appuyés mutuellement, avons instauré des patrouilles mixtes, effectué des bascules de forces lorsque cela a été nécessaire, mis en place de la formation continue commune et conduit les interventions police-secours d’une manière centralisée. Ensemble, nous avons indéniablement été plus forts dans une organisation policière vaudoise plus coordonnée. Ces collaborations se sont avérées indispensables pour assurer des prestations cohérentes et de qualité à notre population dans une situation dégradée.

Afin de garantir sa pleine et entière autonomie, la Police Lavaux, plus petit corps de police du canton, s’est particulièrement investie dans les structures de commandement cantonales. Ces plateformes décisionnelles ont permis au Commandant d’obtenir un bon niveau d’informations, d’assurer les prestations locales, de garantir une forte visibilité à notre corps de police et de défendre les particularités régionales. L’implication de cadres dans l’état-major « police » a permis une meilleure compréhension mutuelle dans le respect des spécificités de chacun. Afin de ne pas subir la crise, le soussigné a voulu positionner la Police Lavaux dans un rôle de premier plan. Arrivé au terme des deux premières vagues de la pandémie, je peux dire qu’il s’agit d’un succès collectif et que les collaborations instaurées ont été exemplaires. Nos intérêts ont été défendus, notre autonomie garantie et notre voix entendue. Nous avons fait preuve d’engagement, d’innovation et d’ouverture.

Durant la crise qui nous a frappés pendant une bonne partie de l’année 2020, nous avons beaucoup parlé des héros du quotidien, des soignants, des médecins, des caissières, etc. On a largement oublié nos collaboratrices et collaborateurs qui ont travaillé sans discontinuer, avec rigueur, sans possibilités de télétravail, dans des missions pas toujours valorisantes et dans des situations difficiles, parfois dramatiques. Ils ont œuvré inlassablement sur tous les fronts, 7jours/7 et 24 heures/24, malgré leurs propres craintes et incertitudes vis-à-vis de la COVID-19, malgré les risques encourus. Ils méritent toutes et tous notre profond respect et notre pleine reconnaissance.

Si d’aucuns ont une image un peu réductrice de l’action de notre corps de police, c’est principalement par méconnaissance de notre métier ou par préjugés. De manière générale, on exige de la police une omniprésence et une omniscience pour gérer tous les problèmes sécuritaires et sociétaux, y compris ceux ne relevant pas de sa responsabilité. Cette multiplicité paradoxale des missions dévolues à notre profession confine à la schizophrénie. Dans le même temps, on hurle à l’Etat policier dès que nos policiers sont trop visibles. Ce constat me fait ponctuellement penser à la citation de Beaumarchais « aux qualités que l’on demande à ses valets, peu de maîtres en seraient dignes ! »

S’agissant de la Police Lavaux, je tiens à rappeler que l’entier des policiers du canton est issu de la même école de police et suit dorénavant des formations continues communes. À l’exception des investigations judiciaires, l’ensemble de nos collaborateurs effectue exactement le même métier que tous leurs homologues de l’organisation policière vaudoise. Par ailleurs, les patrouilles mixtes mises en place avec la Gendarmerie durant la crise COVID-19 ont permis à nos collaborateurs d’obtenir les prérogatives judiciaires. Nos policières et policiers sont les premiers intervenants sur l’ensemble des sollicitations, qu’elles soient urgentes ou graves.

Notre profession est noble, mais dure. Elle relève plus du sacerdoce que d’un simple « gagne-pain ». Durant l’année 2020, nos patrouilles sont intervenues pour 8 décès et pour de multiples accidents graves. De nombreux policiers ont été confrontés personnellement à des scènes particulièrement difficiles, à des images insoutenables qui les hanteront toute leur vie durant, ainsi qu’à l’infini chagrin de proches de victimes. Le métal tordu, le sang, les cris et les larmes laissent des traces indélébiles dans les âmes, les corps et les esprits. Nos collaboratrices et collaborateurs méritent le plus profond respect et un total soutien. Dorénavant, ils apprendront à vivre avec ces traumatismes. En ma qualité de Commandant, je suis fier de mon personnel et tiens à sincèrement le remercier. Le métier de policier est résolument une profession à part.

Parmi d’autres événements marquants, la Police Lavaux aura vu son identité graphique modernisée, son entrée sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn et Instagram), l’introduction de rythmes de conduite, la mise en place d’un nouvel organigramme ainsi que  l’entrée en service de deux nouveaux véhicules d’intervention.

Pour clore mon propos, je dirais que l’année 2020 s’est terminée sans succès tranchés ni échecs consommés, mais toujours avec une volonté inébranlable de notre police régionale de proximité de « Servir & Protéger ».

 

Major R. Cavin


Numéros de téléphone

Police Lavaux 021 / 791 11 21
Police urgences 117
Pompiers 118
Ambulances 144
Intoxications 145
Médecin de garde 0848 133 133

Notre adresse

Police Lavaux
Route de Lavaux 216
Case postale 96
1095 Lutry

Courriel : contact@apol.ch

Heures d'ouverture

Police
24 / 24  -  7j / 7j
Réception administrative
07 h 30 – 12 h 00  /  13 h 30 – 17 h 00
Spécificités administratives
08 h 00 – 11 h 30  /  14 h 00 – 16 h 30